L'avocat spécialisé en droit immobilier

L'avocat spécialisé dans le droit immobilier s'intéresse, tout d'abord, à la vie en copropriété. Cela concerne donc les litiges entre les assemblées générales, les litiges liés à des travaux, les litiges liés aux charges de la copropriété ou encore les litiges liés au Syndic de la copropriété. L'avocat spécialisé dans le droit immobilier sera également à votre écoute si vous rencontrez des difficultés avec votre bailleur ou votre locataire. Enfin, il sera présent en cas de difficulté avec une agence immobilière.

Le rôle de l'avocat dans le cadre de la location

En tant que propriétaire, vous pouvez vous trouver en difficulté lorsqu'un locataire refuse de payer son loyer. Vous pouvez également vous trouver en difficulté pour un défaut d'assurance. A l'inverse ,un locataire peut avoir du mal à faire valoir ses droits. Cela peut concerner les troubles liés au voisinage, la décence du logement, l'isolation... Dans toutes ces situations, l'avocat spécialisé dans le droit immobilier sera en mesure d'intervenir et de régler les problèmes en proposant des solutions adaptées à chaque situation.

Le rôle de l'avocat dans le cadre d'une vente

L'avocat spécialisé dans ce domaine peut accompagner vendeur et acquéreur dans la mise en place d'un compromis de vente. Ce compromis résume toutes les closes liées au bien. Cela peut donc concerner les vices cachés ou encore les charges qui incombent au nouveau propriétaire. Dans ce cas précis, l'accompagnement et les conseils de l'avocat spécialisé permettront d'éviter de nombreux litiges.

Quand et pourquoi consulter un tel avocat ?

Le domaine du droit immobilier et de plus en plus vaste. En effet, chaque année, de nouvelles incombent aussi bien au propriétaire qu'au locataire. Il est donc primordiale de savoir ses droits et ses non-droits.

Là encore la rapidité est souvent synonyme d'efficacité. De cette façon, plus vous agirez vite plus le litige pourra être réglé facilement. Cela est particulièrement valable dans le domaine de l'immobilier. En effet, des travaux non finis entraîneront de nouveaux problèmes sur le chantier. Il faut donc vite prendre en charge ces derniers et définir la responsabilité de chaque partie.

4 Questions juridiques


  1. Arash
    17 Juillet 2014

    Bonjour, J'ai besoin d'un avis juridique clair et précis sur ma situation s'il vous plait, il s'agit de droit immobilier. Ma situation : Je loue un studio à Paris à mon nom en location vide. Travaillant à Londres j'ai commencé à sous-louer ce studio (avec mes meubles) au mois de février 2014, à un sous-locataire coréen bénéficiant d'un titre de séjour, sans autorisation de mon propriétaire et sans l'avertir. J'ai fait un contrat de sous-location et un état des lieux sommaires que nous avons signé et j'ai demandé une caution de 2000€. Je lui ai remis les 2 jeux de clés. Le loyer m'est versé par le sous-locataire par virement bancaire. Le sous-locataire partant en vacances j'ai convenu avec lui de loger quelques jours dans le studio pendant son absence, je lui ai signifié mon arrivée par mail pour confirmer son accord. À mon arrivée dans le studio j'ai trouvé l'appartement très sale avec des poubelles sur le sol, des dégradations ont été faites sur les murs, du mobilier à été cassé et j'ai trouve quelques traces de cannabis dans une boîte. Un ami du sous-locataire est passé et a essayé d'ouvrir la porte avec un jeu de clés je les lui ai prises et je lui ai demandé de partir. Il m'a renvoyé un texto en me dépendant de rendre les clés car j'occupais l'appartement illégalement sinon il irait porter plainte contre moi à la préfecture et au centre des impôts et cela aurait pour effet d'invalider mon visa .. Ce qu'il ignore c'est que je paie mes impôts et taxes de façon régulière et que je suis suédois donc pas besoin de visa .. Toutefois un rapport de force s'est établi et au vu de la situation je souhaiterais que le sous-locataire quitte mon appartement, je souhaiterais également garder tout ou partie de la caution pour le remettre en état. Mes questions : Dans la mesure ou je n'ai pas le droit de faire de sous-location, le sous-locataire a-t'il des droits ? Si oui lesquels ? Ai-je le droit de lui interdire l'accès à l'appartement ? De changer ou ajouter une serrure ? Que dois-je faire de ses affaires si je lui interdit l'accès à l'appartement ? Dois-je respecter un délai de préavis ? Si oui combien de temps ? dans cette contrat de sous-location Ai-je le droit de garder la caution ? Si oui des justificatifs sont-ils nécessaires ? dans cette contrat de sous-location Quels sont les risques que j'encoure s'il porte plainte ? Pour négocier accord amical peux je menacer d aller a la police et qu ils le mettront d hors de la france ect tiens t il ce menace, il m'a déjà menacer de meme.. ? Je vous remercie de me répondre très rapidement par mail s'il vous plait et je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Cordialement

  2. Véronique
    30 Juillet 2014

    Bonjour

    J'ai acheté un appartement dans un programme immobilier neuf. La construction est presque achevée et j'apprends lors de la visite organisée à la pose des cloisons par le constructeur que l'appartement situé sur mon palier va être destiné à un cabinet médical.

    Ma question: est il possible de faire un cabinet médical dans un immeuble d'habitation sans avoir consulté les copropriétaires (pas encore d'assemblée ni de syndic puisque personne n'y habite. ) Si cela est autorisé, ne devait on pas m'avertir au minimum afin que j'achète en connaissance de cause ? Quel recours ai-je ? puis je imposer des obligations en terme d'accès de l'immeuble (sécurité), horaire d'ouverture en particulier le week-end, système de fermeture de la porte de l'immeuble (nuisance sonore) ?

    Merci pour votre aide

  3. Sophie
    26 Aout 2014

    bonjour,

    Fin juin après une semaine de prospection, nous avons trouvé notre pépite, un terrain constructible dans le département 66 (Pyrénées orientales). Nous avons contacté l'agent immobilier pour l'acquisition de ce bien dont le prix affiché en agence immobilière est de 136 000 € FAI. Or, le propriétaire informé par l'agent immobilier souhaite, sans aucune raison valable, augmenter son prix à 144 000 €. Il refuse donc de nous vendre ce terrain au prix de 136 000 € comme indiqué dans l'annonce. L'agent immobilier nous dit être dans l'impasse, il a bien essayé de raisonner le vendeur en lui stipulant les clauses du contrat qu'il a signé avec l'agence. Mais rien n'y fait !

    Quels sont nos recours possibles ?

    Cordialement

  4. Brigitte
    15 Octobre 2014

    Bonjour, Ma mère a vendu un appartement par agence il y a de cela un mois environ,et la dame de cette agence vient de m’appeler en me disant que la clef de la boite aux lettre et de la cave ne vont pas.A mon avis,elle aurait du vérifier les clefs a la sortie du locataire. Elle me fait savoir que la propriétaire va faire appel a un serrurier et ma mère recevra la facture. A l’agence, je lui ai dit qu’avant de vendre,elle aurait du vérifiée les clef de la cave et de la boite aux lettre. Et du coup,l’agence s’est mise en colère, Je voudrais savoir si ma mère doit payer la facture et qu’elle recours avons nous cordialement

  5. Victor
    16 Octobre 2014

    Bonjour! La question que je vous pose ne s'adresse pas pour moi mais j'aimerais pouvoir la renseigner pour la suite, Valérie a acheté une maison, son beau père qui était encore avec sa mère a participé a la rénovation de celle ci, Le beau père André se separe de la mère de Valérie et celui ci se retrouve a la rue du jours au lendemain. Valérie au grand cœur decide donc d'éberger son ancien beau père qui l'a aidé au niveau des travaux. Par la suite André n'a plus voulu partir de la maison protestant qu il avais des droits sur la maison, la situation se compliquant ,valerie a quitté la maison et mis son beau père en procé. Je précise que l histoire se passe au Portugal, Est ce que les roi son les mêmes qu en France, et y a t il des recours pour que cet situation se finisse plus rapidement. Merci

Un problème juridique ?

En appuyant sur le bouton Envoyer, j'autorise la publication de mon commentaire sur le site.
Je souhaite que mon identité reste confidentielle et ne soit pas divulguée sur le site.

  • A propos

    Ligne-juridique.fr est un site dédié au conseil juridique en ligne. Il permet d'apporter des réponses claires et pertinentes aux différentes questions d'ordre juridique que l'on peut se poser. Tous les articles sont gratuits et rédigées dans un langage simple et accessible à tous.

  • Derniers dossiers